encours

Qu’est-ce qu’un encours ?

Concernant les entreprises et les particuliers, les encours sont le parfait reflet de l’importance de leur patrimoine. Cet encours concerne les actifs (ce qui leur appartient) détenus par les particuliers ou les entreprises, mais également la somme du passif (ce qu’ils doivent, mais qu’ils ont obtenu grâce à la qualité de leurs actifs), comme les crédits en cours.

encoursLes types de placements qui supportent les encours

Les encours correspondent à des sommes d’argent présentes sur les supports destinés à les recevoir. Il s’agit par exemple :

  • de sommes d’argent déposées sur un compte courant ;
  • de sommes placées sur un compte d’épargne (compte sur livret, livret A, livret de développement durable, compte épargne logement, plan épargne logement) ;
  • du solde déposé sur un compte destiné à gérer des instruments financiers (plan épargne en action, compte-titres ordinaire ou compte d’épargne sous mandat) ;
  • d’actions, d’obligations ou de parts d’OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières) sur un compte dédié ;
  • de l’argent investi sur un contrat d’assurance-vie sous mandat ou non.

La richesse d’un agent économique se calcule toujours en considérant ce qu’il possède et ce qu’il doit à d’autres agents : banque, fournisseurs (gaz, électricité, téléphone, crédit à la consommation), services sociaux, impôts, taxes, etc. Mais pour un particulier, la gestion de cet encours est plus délicate, car la plupart de ses biens ne sont pas liquides et ne génèrent que des charges ou presque (maison, voiture, informatique, etc.). Pour une entreprise, les stocks, les machines, les immeubles, les collaborateurs sont une richesse obtenue par le crédit ou les apports en capital : ils génèrent du chiffre d’affaires et, si possible, des bénéfices. Fin 2018, l’encours des placements financiers des Français était de plus de 5 000 milliards d’euros. Fin 2016, le patrimoine global, y compris les biens immobiliers et les terrains, était de 11 145 milliards, déduction faite des dettes.

Les encours des entreprises : définition

Qu’est-ce qu’un encours pour les entreprises ? La notion d’encours est plus complexe lorsqu’il s’agit d’une entreprise : elle représente la différence (variation) entre la valeur sortante et entrante d’un stock de marchandises. Les comptables évoquent également l’encours clients et l’encours fournisseurs. L’encours résulte des flux financiers sortants et entrants sur une période donnée dont il constitue la somme positive ou négative.

Encours clients ou fournisseurs des entreprises

Les entreprises calculent également leur encours clientèle en déterminant les sommes facturées, mais non réglées, dites les créances clients. On parle aussi de crédit clients (si les clients payent avant la livraison) ou crédit fournisseurs si la fourniture de biens et services n’est pas encore payée par ces derniers. C’est souvent un argument commercial.

L’endettement, une richesse à risque ?

Ce que doit l’entreprise (le passif), donc le global des crédits, moins ce qui lui appartient (l’actif), détermine le bénéfice ou le déficit d’une entreprise. Selon les chiffres de la Banque de France qui s’en inquiète en prévision d’une hausse imprévue des taux d’intérêt, la dette brute totale des entreprises françaises atteignait un plafond historique de 4 000 milliards d’euros mi-2018. Espérons que les investissements créent de la richesse pour que leurs résultats s’en trouvent renforcés !