Focus sur le marché immobilier de Nice

Pour s’y établir ou concrétiser un projet professionnel, Nice est l’une des villes les plus attractives de la Côte d’Azur. Sa qualité de vie va de pair avec un dynamisme économique indéniable. Dans ce contexte, comment se porte le marché immobilier niçois ? Quelles sont les grandes tendances en matière d’investissement ?

Quelles valeurs pour les biens immobiliers niçois ?

Les maisons individuelles à Nice constituent une faible proportion des biens à vendre sur le territoire de l’agglomération. Sur près de 5 800 ventes en l’espace d’une année, on compte moins de 200 transactions qui concernent ce type de propriétés. Le prix moyen est estimé à 3 800 €/m². On note toutefois d’importantes fluctuations du côté des quartiers du front de mer et de la promenade des Anglais.

Mont Boron dépasse les 5 300 €/m², tandis que le centre historique se trouve au-delà des 5 100 €/m². Médecin et Rue de France affichent une tarification similaire, à tel point que l’on parle parfois de « Carré d’Or ». À titre indicatif, cela équivaut aux prix observés dans les agences immobilières Le Lavandou, situées dans le Var.

Si l’évolution tarifaire annuelle reste globalement timorée avec une croissance moyenne de 1 %, la progression sur cinq ans présente une augmentation de 8 à 12 %.

Quelles opportunités d’investissement à Nice ?

Autre domaine de l’immobilier dans les Alpes-Maritimes, la gestion locative à Nice est au beau fixe. Les investissements locatifs profitent de l’essor touristique, ainsi que des projets entrepreneuriaux. Le secteur s’adapte autant à la prise en charge de locations permanentes, de vacances et même de l’immobilier d’entreprise.

À ce titre, Nice est principalement orientée vers le tertiaire, le commerce, sans oublier l’offre d’hôtellerie et de restauration. Les investisseurs peuvent aussi se tourner vers les quartiers d’affaires Arenas et Nice Méridia. Ce dernier constitue un pôle de compétitivité spécialisé dans les nouvelles technologies.

Quels sont les principaux projets d’aménagements urbains à Nice ?

En partenariat avec l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), la municipalité s’est lancée dans plusieurs projets simultanés :

  • la rénovation urbaine du quartier Pasteur, à l’est de la ville ;
  • la diversification et la réhabilitation des espaces publics du quartier prioritaire de l’Ariane ;
  • promouvoir le dynamisme économique du quartier Les Moulins, notamment en vue de développer un pôle d’échange multimodal ;
  • valoriser les commerces et rénover les immeubles dans le centre-ville.

Chaque chantier vise à améliorer la qualité de vie des habitants et à maintenir l’attractivité économique niçoise.